Flash sur 2020 : les 10 tendances à retenir

Alors que le CES 2020, l’évènement Tech qui marque les tendances à venir pour l’année vient d’ouvrir ses portes, le FlashTweet a voulu accompagner le mouvement et se prêter à l’exercice difficile des prédictions qui ont le mérite de permettre de faire une pause dans cette course folle des innovations ! Le nez plongé dans les dernières actualités technologiques, le FlashTweet vous livre chaque matin le Top10 et la substantifique moelle des Tendances innovation de la journée. Après avoir passé en revue les 40 sujets qui ont marqué 2019 avec vous, Flashtweeters, et que vous retrouverez sous forme d’article demain et jeudi, je vous propose 10 sujets à surveiller en 2020. Pour être au courant des dernières tendances dévoilées par le CES 2020, vous pouvez suivre le FlashTweet tous les matins à partir de 7h15, grâce à un podcast en direct de Las Vegas, -on vous attend pour poser vos questions-, une vidéo recap réalisée spécialement pour la matinale par les Digital Men, avec un petit twist fun qui va bien, et last but not least l’intégralité du FlashTweet qui vous propose les 10 infos à retenir de ce show gigantissime !

Une année qui sera marquée par une épreuve majeure pour les réseaux sociaux et surtout Facebook, avec l’élection présidentielle américaine, sur fond d’incertitudes politiques et économiques, mais aussi l’urgence climatique qui commande aux entreprises de dépasser le marketing et de prendre de réels engagements, grâce notamment à la technologie qui peut aider à trouver des solutions aux problématiques de l’eau, des déchets  ou de la sauvegarde de la biodiversité. L’Intelligence Artificielle omniprésente, avec son impact de plus en plus fort sur l’apprentissage, l’emploi, la connaissance, médecine, la confidentialité et protection de la vie privée, s’immiscera dans toutes les strates décisionnelles et ne devrait pas manquer de les aider à prendre ses décisions, au point de les prendre à leur place ? Espérons que non ! De ce constat découle un sujet central en 2020 : l’urgence de mettre de l’éthique à tous les étages, et surtout à celui de l’IA ! 2020, ce sera aussi l’arrivée de la 5G et de ses applications porteuses d’espoir en matière de e-santé. L’humain augmenté est-il enfin là ? 2020 sera également l’année où l’on attendra des nouvelles de Google ou d’IBM sur l’informatique quantique, Le grand bouleversement attendu, espérons-le, pour le meilleur !

Voici les 10 Tendances innovation attendues par le FlashTweet en 2020 ⚡️

1️⃣ Facebook, l’année test

2020 est une année test pour le n°1 des réseaux sociaux. Après une année de scandales sur le privacy, d’auditions de Mark Zuckerberg, de fiasco en matière de filtrage, de mise en cause pour l’utilisation de dark pattern, la plateforme va faire face à un plus grand défi encore : la présidentielle américaine de 2020. Le réseau social devra être le garant d’un débat démocratique sans rendre à nouveau possible l’ingérence qui avait, en 2016, contribué à l’élection de Donald Trump. Si Facebook se prend à nouveau les pieds dans le tapis, ce pourrait marquer le départ d’une nouvelle campagne visant à éclater l’entreprise en plusieurs entités, alors que le réseau social est déjà sous le coup d’une enquête antitrust de la part de 45 États américains, et que vient d’entrer en vigueur le California Consumer Privacy Act, soit le RGPD californien. En France, le vote de la loi contre la haine en ligne devrait contraindre elle aussi le réseau social, qui dévoilera cette année sa nouvelle interface, censée endiguer la fuite de ses abonnés… Pour ne rien arranger aux affaires de Facebook, la société est dans le viseur de la Commissaire européenne Margrethe Vestager, qui a annoncé qu’elle allait passer la seconde, maintenant que son portefeuille est étendu au Numérique en plus de la Concurrence. Agenda chargé !

2️⃣ Une IA omniprésente et surpuissante

Avec les prouesses accomplies en 2019, difficile d’imaginer que l’IA puisse aller plus loin : et pourtant non seulement ce sera vrai en termes de puissance, mais aussi de domaines. Une IA plus “intelligente“, et plus présente. Dans la santé, principal domaine où elle est attendue, l’IA pourra aider à partager les dernières connaissances scientifiques, les diffuser entre établissements, aider au diagnostic avec une analyse de l’image pour les radios et même de la voix pour d’autres disciplines comme la psychologie, sans oublier l’analyse des comportements. Autant dire que ces petits miracles ne pourront avoir lieu sans une considération et des pratiques éthiques à la mesure des enjeux : colossale. On l’a vu en 2019, c’était l’une des principales préoccupations, et elle grandira à mesure que l’IA gagnera en “responsabilités” et approchera de sujets délicats. Une vertu non négligeable : les nouveaux algorithmes sont attendus comme moins gourmands en données. Avec des outils comme AutoML de Google ou AutoAI d’IBM, de plus en plus de monde devrait avoir accès à l’automatisation des processus de façon simplifiée. Et au sommet, l’IA sera plus que jamais un outil géopolitique : alors que la Chine est le pays qui investit le plus (140 Mds$), les États-Unis viennent d’annoncer la limitation de l’exportations de leurs algorithmes…

3️⃣ TikTok, la troisième voie

Lancée en 2017 par ByteDance, l’application sociale chinoise a constitué une audience monstre en un temps record, inégalée par les autres réseaux sociaux. Téléchargée 1,5 milliard de fois, l’application a désormais une taille critique pour séduire les annonceurs. Un classique. Et la plateforme ne s’y trompe pas, avec déjà quatre formats publicitaires disponibles. Quand Chipotle a lancé une campagne, elle a généré 230 millions de vues et environ 10 000 interactions, de quoi donner une idée du volume que génère l’application moins connue des plus de 30 ans. Comme si ce n’était pas suffisant, TikTok a aussi récemment lancé un équivalent à Instagram Shopping, soit la possibilité de cliquer sur un bouton et d’atterrir dans la boutique de l’annonceur, confirmant la tendance latente de l’explosion du social commerce en 2020. Une success story que pourrait venir embêter la protection de la vie privée. Les États-Unis ont déjà ouvert une enquête en 2019 craignant que la Chine utilise les données récoltées par l’application à des fins d’espionnage. Une utilisatrice a elle aussi déjà porté plainte. Plus que de belles fonctions, c’est la confiance que devra gagner le chinois.

4️⃣ La 5G arrive, ses usages aussi

Elle est déjà disponible en Corée du Sud, en Suisse et dans plusieurs villes américaines ou chinoises, et en France ? Les opérateurs ont jusqu’au 25 février pour envoyer leurs candidatures à l’Arcep. La disponibilité au niveau commercial suivra dans la courant de l’année, d’abord dans une dizaine de grandes villes. Pas d’emballement pour le grand public, mais de premiers usages concrets auxquels on peut s’attendre : télémédecine, opérations à distance, apprentissage interactif à distance, navigation en 3D, accès à des contenus en VR, communication entre voitures autonomes… de belles promesses liées à des débits 10 à 20 fois plus importants que la 4G, qui ne seront probablement pas généralisées en 2020, mais sur lesquelles les opérateurs et fournisseurs de technologie appuieront afin de démontrer les possibilités du nouveau réseau. D’ici-là, les fabricants de smartphones multiplieront les appareils compatibles au CES de Las Vegas. N’oublions pas que ce nouveau standard international, contrairement aux précédents, ne se limitera pas à un usage B2C proposant d’afficher au mieux vos vidéos sur YouTube… La 5G est attendue comme une épine dorsale de la Smart City.

5️⃣ Tech4Good et éthique du marketing

L’accélération technologique s’est doublée ces dernières années d’une défiance grandissante envers ses acteurs : Uber est accusé de précariser l’emploi, Airbnb de vider les centres historiques de ses habitants, Facebook de voler nos données et de nous enfermer dans des bulles de filtres, alors que l’IA en général est suspectée de vouloir prendre nos emplois ou de nous asservir. Dans ce contexte, les belles réussites de la technologie – pour vaincre le cancer, l’illectronisme, intégrer les minorités, réduire notre consommation d’énergie, respecter notre vie privée, créer du lien (comme le fait le FlashTweet à son échelle…) – permettront de montrer que le développement technologique peut se poursuivre tout en ayant conscience de lui-même et de ses dérives, et oeuvrer à une amélioration de notre condition humaine et de la société. Cette tendance devrait être accompagnée d’un marketing plus respectueux des consommateurs, à la fois dans le message véhiculé (ce qui a déjà été observé en 2019 s’amplifiera en 2020), que dans la façon d’opérer, c’est-à-dire en respectant davantage nos données personnelles. Plus qu’une prise de conscience, c’est bien le suivi du respect du RGPD qu’on remercie ici.

6️⃣ Suprématie quantique, acte 2

Elle avait été annoncée à la va-vite, puis retirée, mais surtout fait couler beaucoup d’encre. Quand Google a déclaré avoir atteint la suprématie quantique, tout le monde s’est mis à rêver sans vraiment savoir ce que cela signifiait, se rattachant à un seul chiffre : 200, soit le nombre de secondes revendiquées par l’américain pour effectuer un calcul qui aurait pris 10 000 ans à un supercalculateur classique. Dans l’économie numérique qui est la nôtre, revendiquer une telle puissance revient à annoncer s’être doté d’une bombe thermonucléaire, quand les autres en sont encore à la baïonnette. On imagine alors un tel processeur capable de déjouer tous les systèmes de sécurité et ainsi procurer à son détenteur un avantage décisif, renversant l’ordre établi. Il n’en fut rien. Mais en 2020 ? Si Amazon a sorti le premier une application commerciale du quantique en 2019 avec Braket, la vraie informatique quantique, celle qui va nous faire changer d’ère, n’est pas attendue pour cette année, même si les annonces ne manqueront pas…

7️⃣ VR, le second souffle

Avec un marché estimé à 11,5 Mds$ en 2019, la réalité virtuelle est attendue pour croître à un rythme annuel proche des 50% par an entre 2020 et 2025. Plusieurs voies ont tenté de démocratiser la VR : les simples masques dans lesquels on loge son smartphone (un échec), Sony et sa force de frappe marketing, allié à casque moins cher que la concurrence (un semi-échec) ou encore les salles dédiées à cette pratiques, malheureusement limitées à certaines grandes villes, et assez onéreuses. C’était sans compter avec la sortie du jeu le plus attendu de ces 15 dernières années : la suite de la série de l’éditeur Valve : Half Life Alyx. Ce jeu est est vu par les aficionados comme la “killer app” devant justifier l’achat d’un casque… ou pas.

8️⃣ L’ombre des deepfakes

Lorsqu’un journaliste d’Ars Technica a créé sa propre Deepfake sans rien connaître à cette technologie appelant pourtant aux réseaux de neurones, et pour à peine 552 dollars, cela a fait réfléchir sur le potentiel grand public de la technologie. Dans la foulée, Snapchat a lancé Cameos, une fonction capable de permuter des visages : voilà les deepfakes au coeur d’un réseau social ! Et TikTok va aussi lancer cette fonction ! Si les études ont montré qu’elles ciblaient à 96% le porno, et 4% la politique, les deepfakes n’en restent pas moins un sujet de préoccupation majeur. Facebook a déjà annoncé un plan pour protéger l’élection présidentielle américaine. En 2019, le MIT avait prévenu : la deepfake parfaite arrivera dans 6 à 12 mois, et pourrait être impossible à déceler. Le problème est que si un utilisateur averti sera toujours suspicieux, les fakenews, aussi grosses puissent-elles être, ont malgré tout montré leur capacité de persuasion. Et si les réseaux sociaux ont longtemps clamé qu’ils n’avaient pas de statut d’hébergeur face aux contenus délicats, les deepfakes engageront leur responsabilité. L’un des espoirs pour contrecarrer le fake est peut-être la certification des contenus par la Blockchain, véritable arme anti-fake news, alliée à l’intelligence artificielle et collective.

9️⃣ Humain augmenté et santé connectée

C’est l’une des grandes attentes de Gartner en 2020 : la femme et l’homme augmenté-e. En plein boom, elle se divise en quatre approches. En premier, l’augmentation sensorielle (audition, vision, perception), en deuxième, l’augmentation de la fonction biologique (exosquelettes, prothèses), en troisième, l’augmentation cérébrale (implants pour traiter les crises) et en quatrième, l’augmentation génétique (thérapie génique et cellulaire). Des évolutions qui confinent au transhumanisme, mais qui sont aussi porteuses d’espoirs en matière de santé. À Grenoble en octobre 2019, un patient tétraplégique est parvenu à marcher grâce à un exosquelette relié au cerveau. L’humain augmenté, c’est aussi le travailleur plus productif (masque AR) ou en sécurité (bracelets communicants). Au-delà de la SF, de la médecine ou de la santé, l’humain augmenté arrivera aussi peut-être dans le grand public avec, encore lui : Facebook ! La société a racheté CTRL-Labs en 2019. Cette start-up développe un bracelet capable de “saisir votre intention”. Par un simple geste, vous pouvez commander une action. Avec ce rachat, Facebook – qui travaille par ailleurs sur une technologie vous permettant de taper du texte par la pensée -, prévoit d’accélérer le développement pour une mise sur le marché. Pour éviter toute barrière, le réseau social a confié au créateur de Windows NT le développement de son propre système d’exploitation. L’objectif : ne pas être entravé dans la création de son écosystème virtuel centré autour de sa branche Oculus.

🔟 La guerre des robotaxis

Alors qu’Uber est attendu sur le segment des robotaxis, Waymo a déjà obtenu une autorisation de faire circuler les siens avec son offre Waymo One (une app est même disponible et la société enregistre plus de 10 000 courses), Daimler réalise des tests en Californie, et Elon Musk s’apprête à disrupter le marché en proposant aux propriétaires de Tesla de mettre à disposition leur véhicule chéri. Mais on ne connaît pas encore les contours du projet ni la date… mais le test est prévu en 2020. Le dirigeant a même annoncé que pour devenir entièrement autonomes, les futures Tesla coûteront bien plus chères, avec dans le viseur une possible fermeture de porte à la propriété privée…au profit d’un service de taxis autonomes ? L’avenir le dira ! En tous les cas, la bataille s’annonce rude, comme le montre l’annonce de partenariat Uber/ Huyndai au CES qui va permettre de lancer une ligne de robotaxis à bas coût ! Au CES, même Tata y va de son annonce avec son Tata Elxsi. Une guerre qui va commencer en 2020, sur terre, et dans les airs ! Uber a récemment annoncé Uber Air en 2023 et va faire des tests dès cette année, alors qu‘Airbus nourrit également des ambitions. Après le temps des alliances et des tests, voici celui de la commercialisation.

Voilà, c’est fini pour ce Flash sur les 10 Tendances innovation attendues en 2020. J’espère que cela vous éclairera sur les sujets à suivre cette année. je compte sur vous pour les partager et les commenter, et bien entendu les compléter avec les sujets que vous estimez incontournables en 2020 !

Je vous donne aussi rendez-vous chaque dimanche à 9h pour le FlashTweetHebdo et les 10 infos les plus importantes de la semaine.

Et surtout n’oubliez pas RDV pour le FlashTweet à 7h30 sur Twitter et 19h30 pour le Replay. Le FlashTweet donne du sens à l’innovation tous les jours (ou presque) ! Rejoignez-moi le matin en Live pour les interactions et les rencontres #URL… Vous venez ? ⚡️

Vous aimez cet article ?

Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

No Comments
Leave a Reply