Semaine du 9 au 13 mars 2020

Télétravail et droit à la déconnexion : la nouvelle équation

Avec la pandémie de Coronavirus, les salariés qui en ont la possibilité télétravaillent à partir de lundi. Comme on l’a vu dans l’actu digitale du FlashTweet cette semaine, certains ont pris les devants, à l’image des GAFA ou de Twitter, radical, qui a imposé ce régime à ses 4900 salariés. Alors que le thème du droit à la déconnexion n’a jamais été aussi aigu, nous voilà donc face à un paradoxe. On critique le trop de numérique mais le voilà plus que salvateur ! L’occasion de rappeler, ou d’appeler, au respect de l’équilibre entre vie privée et professionnelle pendant cette période un peu bizarre, où beaucoup de salariés vont se mettre à travailler de chez eux alors qu’ils n’en avaient pas forcément l’habitude… cela vaut aussi pour les managers. Dans ce contexte, le Manifeste pour un droit à la déconnexion, publication collective lancée par Thomas Kerjean, CEO de Mailinblack, dans laquelle le FlashTweet a contribué, arrive a point nommé. Car la question va devenir encore plus cruciale à l’heure du télétravail, qui va imposer d’être connecté. Je voudrais rappeler qu’être acteur de sa vie sociale et se déconnecter pour mieux se connecter est, à mes yeux, le crédo de l’avenir. Un parti pris dans l’ADN du FlashTweet, né pour répondre à la double problématique de l’infobesité et du FOMO. Et c’est déjà ce que pratiquent les fidèles du FlashTweet, média fédérateur et créateur de liens, catalyseur de mouvements collectifs pour le bien commun (#i4Emploi, #DigitalLadiesAndAllies #FlashTweetEdu). Car se connecter utile pour gagner du temps le matin tout en se mobilisant pour rendre la société meilleure est incontestablement un duo gagnant. Pour une #Virality4Good !

La tech au front face au Coronavirus

Une semaine marquée par la mobilisation mondiale du secteur tech pour faire face au coronavirus. En France, le secrétaire d’État Cédric O a appelé les services en ligne dans les domaines de l’éducation, de la santé et les outils facilitant le télétravail, d’abaisser leurs tarifs ou de se rendre gratuit. Ce que beaucoup de ces acteurs ont fait. Doctolib ou MesDocteurs côté santé ont vu un pic de connexion de patients ayant besoin de réaliser une télé-consultation – une bonne façon de consulter sans contaminer d’autres personnes. Côté éducation, Klassroom, de la jeune entrepreneure française Philippine Dolbeau montre l’exemple et lance un service gratuit de télétravail pour les écoles primaires pour pallier à la fermeture des établissements à partir de lundi 16 mars.

Du côté des États-Unis, la Maison Blanche en a appelé à l’intelligence artificielle pour combattre le virus. Elle a réuni autour de la table, lors d’un sommet exceptionnel, Amazon, Apple, Cisco Systems, Facebook, Alphabet, IBM, Microsoft et Twitter – lequel se retrouve encore une fois au centre de l’attention. Média du direct, Twitter a mis en place un flux d’actualités vérifiées sur le Covid-19 alors qu’il combat les fakenews avec ses nouveaux outils d’alerte. Une crise qui met en relief les inégalités entre salariés de l’économie classique, et les jobbers de la Gig Economy – même si Uber et d’autres plateformes ont annoncé qu’ils allaient indemniser les chauffeurs malades. Le coronavirus sévit, le secteur tech est en état d’alerte.

Pendant le Coronavirus, l’innovation continue…

À part ça : Gary Pinagot explique la stratégie social média de Dior ; comment BlaBlaCar est devenu une licorne ; 8 recommandations de l’institut Montaigne contre les biais de l’IA ; les navettes autonomes Neolix lèvent des fonds pour essaimer leurs petits magasins sur quatre roues ; pourquoi les IA actuelles ne peuvent garantir la protection de la vie privée ; le danois Practicle 3D imprime des os en 3D compatibles et avec moins de risques infectieux ; le grand guide 2020 de la VR.

À noter également cette semaine : Snapchat lance un outil pour simplifier la création de pub en AR ; la France lance une consultation publique sur l’identité numérique ; Volkswagen lance un logiciel pour mettre fin aux accidents en 2050 selon lui ; vers un droit à la réparation de la tech en Europe en 2021 ; Facebook ouvre les ports de son monde en réalité virtuelle Horizon ; Twitter revoit ses règles pour mieux soutenir la recherche universitaire ; Quibi prévoit d’intégrer des publicités pre-roll ; Jack Dorsey sauve sa peau à la tête de Twitter ; Amazon lance son outil d’automatisation des magasins ; 50% des marketers affirment être réfractaires à l’intelligence artificielle.

Besoin d’une petite session de rattrapage sur l’actu digitale de la semaine passée ? C’est parti pour le #FlashTweetHebdo #25 avec les 10 infos à ne pas rater du 9 au 13 mars 2020 !


1️⃣Quatre ans après l’adoption de la loi pour le droit à la déconnexion, le compte n’y est pas. Les entreprises continuent d’être mauvaises élèves. 67% des Français se disent incapables de décrocher du travail pendant les vacances. La raison est dans notre poche : notre smartphone est devenu un nouvel organe. Plutôt que de se déconnecter, appelons à une meilleure connexion ! C’est le sens du Manifeste pour un droit à la déconnexion, publication collective lancée par Thomas Kerjean, CEO de Mailinblack, qui a mis en place une solution de mailing automatique dès qu’un message est envoyé hors des heures travaillées. À lire, avec du FlashTweet inside ⚡️ ⤵️

2️⃣Face au coronavirus, Twitter oblige ses 4 900 salariés à télétravailler. La mesure est radicale alors que dans beaucoup de sociétés, le travail à distance est partiel ou en option. Ce genre de disposition est plus facile à prendre dans une entreprise dont l’activité est largement digitale. Cette période aura valeur de test pour l’entreprise dont le CEO, Jack Dorsey, affirmait en début d’année vouloir davantage projeter ses salariés sur la planète, et ainsi quitter la trop centralisée Silicon Valley. Jack a dit… ⤵️

3️⃣Ce qui fait le succès de la stratégie social media de Dior expliqué. Gary Pinagot, directeur des réseaux sociaux et de l’e-réputation de Christian Dior Couture, revient sur ses choix de plateformes entre YouTube, Instagram, Line ou KakaoTalk. Avec une priorité : relier les canaux offline et online pour des expériences à 360°. #Inspirant ⤵️

4️⃣Les quelques secrets qui ont fait du français BlaBlaCar une licorne. Dans un article de TNW, le fondateur Frédéric Mazzella rappelle quelques fondamentaux ayant contribué au succès de la plateforme de covoiturage. Parmi eux : s’assurer de la cohérence du produit lors de son évolution, et ce malgré les demandes d’options, ou encore un recrutement dès le début taillé pour l’international, avec des profils anglophones. #Mustread ⤵️

5️⃣ Face aux biais algorithmiques, l’Institut Montaigne fournit 8 recommandations. Le Think Tank s’attaque à un sujet épineux et très complexe, mais qu’il faut prendre à bras le corps car dès demain, l’IA dictera la plupart des aspects de nos vies. Parmi ses recommandations, l’Institut préconise de tester les algorithmes avant leur entrée en service, un protocole proche des laboratoires pharmaceutiques. Tout est ici : ⤵️

6️⃣Le Coronavirus a eu un impact conséquent sur le commerce électronique. Bien que les chiffres de cette mesure réalisée par Content Square ne sont plus à jour, ils aident à évaluer l’ampleur du phénomène avec notamment un recul de 20,8% des ventes dans le domaine du voyage mais une hausse de 20% dans la distribution. La société a analysé 1,8 Md de sessions et 50 M de transactions sur 1 400 sites web. #MayTheForce… ⤵️

7️⃣ La start-up chinoise Neolix va essaimer ses petits véhicules autonomes dans les villes. Elle a levé 29 M$ pour ses véhicules somme toute bien mignons, qui permettent d’accueillir une petite boutique. La jeune société cible principalement des marchés tels que la livraison de nourriture, la vente au détail mobile et la sécurité. Hâte de voir ça ! ⤵️

8️⃣Actuellement, les IA ne sont pas en mesure de garantir la protection de notre vie privée. L’une de raison est que ces puissants algorithmes sont bien souvent exploités en marque blanche, occultant totalement la société qui opère vraiment la technologie. Cela génère une complexité et brise la chaîne de responsabilité, tout en rendant les algos moins transparents. #AMediter ⤵️

9️⃣Il est désormais possible d’imprimer des os humains en 3D. C’est la prouesse que réalise la start-up danoise Pacticle3D, capable d’imprimer des os en 3D sur-mesure et de les intégrer à des patients. Une révolution d’autant que ce procédé réduit les risques infectieux. Particle3D utilise une bio-encre composée de particules de poudre de phosphate tricalcique (TCP) et d’acides gras. Le TCP est utilisé en chirurgie reconstructive depuis des décennies , mais il était jusqu’à présent sculpté manuellement par des chirurgiens à partir de blocs solides. La révolution #HealthTech est là. ⤵️

🔟Vous n’êtes pas forcément à la page sur la réalité virtuelle ? Voici un guide pratique sur ce qu’il faut savoir. Dans quelques jours va sortir le jeu Half Life Alyx, attendu comme étant le titre qui va relancer tout le secteur. Replongez-vous dans l’histoire de cette technologie dont la SF a rêvé, et qui commence à avoir des débouchés industriels pointus… ⤵️

Voilà, c’est tout pour l’actu digitale ! Vous avez aimé ? Je compte sur vous pour mettre un 👍 et pour partager l’article si vous voulez que ça continue ! N’hésitez pas à commenter et lancer le débat, je réponds à vos commentaires. RDV la semaine prochaine pour le #FlashTweetHebdo #26.

En attendant, RDV demain matin pour l’actu digitale du #FlashTweet à 7h30 sur Twitter et 19h30 pour le Replay. Le #FlashTweet donne du sens à l’innovation tous les jours (ou presque, le samedi c’est repos ) !

Emmanuelle Leneuf pour le FlashTweet. Paris, le 15 mars 2020


▶️ Pour retrouver l’actu digitale de la semaine passée, cliquez ici
▶️ Et pour avoir accès à l’ensemble de l’actu digitale du FlashTweetHebdo, cliquez là

Vous aimez cet article ?

Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

No Comments
Leave a Reply