Semaine du 26 au 29 octobre 2020

Pourquoi la révolution des crypto-monnaies accélère

LE FOCUS DE LA SEMAINE

C’est l’annonce de la semaine et elle signe l’accélération des crypto-monnaies. L’institution américaine de Wall Street, JPMorgan Chase, va lancer sa crypto-monnaie, le JPM Coin. Ce stablecoin (crypto dont la valeur est stable, car adossée à un actif tangible, en l’occurence le dollar et à terme les principales devises) sera réservé aux transactions financières entre grands investisseurs, et ne s’adressera pas aux particuliers. Pourtant longtemps réticente aux crypto-monnaies, la banque d’affaires vient de créer Onyx, une société dédiée à cette activité, qui emploie une centaine de personnes. “Nous pensons que cette technologie est prête à passer de la recherche et développement, à la commercialisation”, a déclaré à CNBC Takis Georgakopoulos, responsable mondial des paiements de gros de la banque.

Alors que l’économie accélère sa digitalisation à cause de la pandémie, les crypto-monnaies s’avèrent particulièrement utiles pour les échanges transfrontaliers, où les paiements sont parfois rejetés en raison d’erreurs et très chers. Pour les experts du secteur, le JPM Coin est disruptif car il permet des transactions quasi-instantanées et des frais minimes, deux gros points de friction. Et quand un mastodonte de la finance, la première au monde en terme de capitalisation boursière, se met à commercialiser sa propre crypto-monnaie, nul doute que ses concurrents devraient rapidement lui emboiter le pas !

PayPal se met au Bitcoin

On comprend bien que les impératifs de maîtrise des coûts et d’efficacité accrue, devenus aigus en ce moment, stimulent la demande pour les crypto-monnaies. Monnaie d’internet, la crypto n’est pas chère, instantanée, plus souple, les places de marché ne ferment pas le weekend… Pour les pros l’avantage est là, et pour les particuliers aussi : on possède son argent, le système est potentiellement plus inclusif car moins cher, surtout sur les transfert d’argent à l’international, monopolisé par Western Union à des coûts prohibitifs.

Signe aussi que la crypto-monnaie se démocratise, le géant du paiement PayPal a annoncé quelques jours auparavant lancer le paiement en Bitcoin en 2021. De quoi donner une toute autre ampleur en visant les particuliers ! En effet, l’américain compte 346 M de comptes actifs, dont 26 M de comptes commerçants, pour 222 Mds$ de transactions traitées rien qu’au T2 2020. Le CEO de PayPalDan Schulman, souligne que le passage aux crypto-monnaies est inévitable. Et l’américain en est déjà au coup d’après : il voudrait racheter le dépositaire de crypto-monnaies BitGo.

Coinbase lance sa Visa, le Bitcoin au plus haut

Dans le même temps, Coinbase, l’une des plus grosses plateformes d’échange de crypto-monnaies et notamment de Bitcoin, annonce le lancement de sa carte de débit, en partenariat avec Visa. Pour inciter les nouveaux clients, cette carte – compatible avec de nombreuses monnaies virtuelles – propose un programme de récompense de 1 à 4% lors de chaque transaction. Sans oublier Square, la Fintech créée par le patron de Twitter Jack Dorsey qui a acheté pour 50 M$ de Bitcoin début octobre pour se positionner face à PayPal. Comme chez son concurrent, les clients peuvent faire des transactions et des règlements en Bitcoin, via son application de paiement dématérialisée CashApp. Résultat de ces annonces combinées, le cour du Bitcoin explose et atteint 11,8k$… son plus haut niveau historique depuis 2018. Voilà des annonces de mastodontes de la finance qui vont donner une toute nouvelle dimension aux crypto-monnaies.

LES 3 GRANDES TRANSFORMATIONS A RETENIR

🥇 Réseaux sociaux tout puissants

Cette semaine les réseaux sociaux ont montré qu’ils ne souffraient pas de la crise. Facebook a amélioré son CA sur un an de 22% au T3, à 21,4 Mds$ et a augmenté ses utilisateurs actifs de 14% à 3,2 Mds. Twitter a augmenté son CA de 14% à 936 M$ sur fond de hausse des investissements publicitaires. Snapchat a explosé les compteurs avec une hausse de 52% à 679 M$. Mais la palme revient à Pinterest. Ses résultats ont bondi de 58% à 443 M$, ainsi que son nombre d’utilisateurs, en hausse de 37% à 443 M$. Ainsi le réseau social prenait quelque 28% en Bourse le jour de l’annonce ! Une tendance confirmée par les dépenses publicitaires mondiales sur les réseaux sociaux, en hausse de 56,4% au T3. 2020, année social media.

🚗 La voiture vole et marche

C’est fait : la voiture volante existe et elle commence à être vendue. Cela se passe en Europe, en Hollande. Le véhicule, PAL-V Liberty, ne ressemble hélas pas à ce que la Science Fiction nous avait habitué. Plus pragmatique, elle devra composer avec d’encombrantes hélices rabattables. Celle-là on l’attendait moins : la voiture marchante. Proposée par Hyundai, cette Ultimate Mobility Vehicle (UMV) pourrait de prime abord être résumée à une caricature de Transformers. Optimus Prime sort de ce corps ! Mais en fait, cette voiture sur pattes est imaginée pour franchir des obstacles par exemple dans des missions de sauvetage. Et oui, ne jugeons les innovations trop vite…

💻 Le télétravail, un enjeu à long terme

Avec le reconfinement en France pour au moins un mois, nous n’avons pas fini de parler de télétravail et de ses outils. Incontournable et même vital, il est un enjeu crucial pour les entreprises selon une étude, et 84% des télétravailleurs déclarent vouloir continuer à télétravailler dans le futur. Cela tombe bien. Acteur central, Microsoft compte à ce jour 115 M d’utilisateurs quotidiens sur Teams, qu’il ne cesse de faire évoluer pour en faire LA plateforme du travail à distance. Pour aider les collaborateurs à garder le lien malgré tout, les initiatives se multiplient, à l’image de Donut, une start-up qui génère des questions fun pour entamer la conversation en ligne sur le principe de la machine à café virtuelle !

Besoin d’une petite session de rattrapage sur les news innovation du 26 au 29 octobre 2020 ? Le #FlashTweetHebdo #52 vous délivre à l’heure du brunch dominical, les 10 infos de la semaine à ne pas rater ! C’est parti pour le #Top10 de la semaine⚡️

1️⃣ JPMorgan Chase lance sa société dédiée aux crypto-monnaies afin de commercialiser son JPM Coin. Dotée d’une centaine de salariés, Onyx a vu le jour pour accélérer commercialement sur la monnaie virtuelle, qui est désormais mûres pour rapporter de l’argent. L’objectif est d’aider entreprises à fluidifier les échanges, raccourcir les distances et baisser les coûts de transactions.⤵️

2️⃣ La société néerlandaise PAL-V commercialise la 1e voiture volante. Cette auto se présente sous la forme d’une voiture presque normale de loin, mais qui embarque sur son toit une hélice rabattable. Une fois déployée, elle permet à la PAL-V Liberty de se transformer en hélicoptère. Pour s’offrir une telle polyvalence, il faudra débourser 599 k$. Et pour ce prix, on ne sait pas encore si l’auto volante est soumise au malus écologique. ⤵️

3️⃣ Instagram étend ses Lives sur IGTV de 1 à 4 heures. Autre nouveauté, les vidéos retransmises en direct pourront dorénavant être sauvegardées pendant 30 jours, avant d’être effacées. Le réseau social lance également Live Now, une section permettant de découvrir, via l’onglet Explorer, ce qui se joue en ce moment. Autant de nouvelles fonctionnalités qui trouveront preneurs en plein confinement et font passer Instagram dans une tout autre dimension en s’attaquant aux conférences ! ⤵️

4️⃣ ViensVoirMonTaf aide les jeunes qui n’ont pas de réseau à mettre un pied dans le numérique. L’initiative est portée par 2 journalistes d’Europe 1, Virginie Salmen et Mélanie Taravant. Ils organisent un “stage dating” avec l’association Club XXIe siècle, qui œuvre pour l’égalité des chances. L’idée est de faire rencontrer entrepreneurs et collégiens, pour qu’ils décrochent un stage. A lire ici pour en savoir plus ! ⤵️

5️⃣ Le Top100 des marques les plus puissantes au monde est toujours trusté par les sociétés Tech. Apple, Amazon, Microsoft, Google et Samsung forment le Top5. Autrement dit, les GAFAM, mais sans Facebook, qui n’est même pas dans le Top25. À noter cette année la percée de Zoom qui se classe tout pile à la 100e place. Quid de sa position en 2021⤵️

6️⃣ Les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux ont bondi de 56,4% dans le monde au 3e trimestre 2020. Selon Socialbakers, les formats parmi les plus engageants sont les vidéos sur Twitter, les Facebook Lives, les Stories et carrousels sur Instagram, et les formats longs. Parmi les catégories en forte hausse : l’alimentation et les produits de grande consommation. ⤵️

7️⃣ Le télétravail se confirme comme enjeu crucial pour les entreprises, sur fond de reconfinement. Passé le temps de l’adaptation dans l’urgence en mars, les besoins se portent sur une interface unifiée. But : éviter aux salariés de perdre du temps entre les différents outils et avoir un espace de travail accessible partout. Au-delà de l’enjeu technique, le télétravail est un enjeu business car il assure une continuité de service à l’entreprise. Mais il est aussi plébiscité par les salariés puisque 84% se voient continuer à télétravailler dans le futur. ⤵️

8️⃣ Aux États-Unis, un chantier entièrement autonome vient d’être testé par la société Safe AI. La force de la techno de cette start-up est de pouvoir s’adapter aux équipements de construction existants. Elle a construit une plateforme ouverte, interopérable et qui propose une autonomie totale.La première expérience est menée avec Caterpillar et va démarrer en novembre. Une initiative utile en temps de pandémie ! ⤵️

9️⃣ La génération NoCode arrive avec son lot de nouvelles pratiques. Ces plateformes qui proposent de créer des applications sans savoir coder (comme Bubble) font florès. Pourquoi ? Selon l’analyse de Danny Crichton, ce n’est pas parce qu’elles sont plus faciles à utiliser mais parce qu’elles entrent en phase avec une nouvelle génération en phase avec le type de logique requis par ces plateformes. Ils les ont d’ailleurs éprouvées dans des jeux comme Minecraft ou Roblox. Les étudiants d’aujourd’hui ne voient pas leurs ordinateurs et mobiles comme des écrans pour consommer passivement. Mais comme outils d’expression personnelle ! ⤵️

🔟 Comment les marques françaises utilisent TikTok. Nul besoin de le rappeler : c’est le réseau social en plein boom. Des marques comme La Redoute l’ont bien compris. Le e-commerçant a ainsi organisé un casting sous forme de challenge avec 3 influenceurs. Résultat : 255 M de vues. Selon Arnaud Cabanis, directeur général de la filiale France, TikTok compte 250 clients dans le pays. ⤵️

Voilà, c’est tout pour l’actu innovation et tech de la semaine ! Vous avez aimé ? N’hésitez pas à partager l’article ! RDV la semaine prochaine pour le #FlashTweetHebdo #53.

En attendant, on se retrouve demain matin pour le #FlashTweet à 7h30 sur Twitter et 19h30 pour le Replay. Le #FlashTweet donne du sens à l’innovation tous les jours (ou presque) ! ⚡️

Emmanuelle Leneuf pour le FlashTweet. Paris, le 1er novembre 2020


▶️ Pour retrouver l’actu innovation et GreenTech de la semaine passée, cliquez ici
▶️
Et pour avoir accès à l’ensemble de l’actu innovation du FlashTweetHebdo, cliquez là

Vous aimez cet article ?

Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

No Comments
Leave a Reply