DATE :

16 Juin 2021

>

19 Juin 2021

LIEU :

Paris Expo, Porte de Versailles

Flash sur VivaTech 2021

C’est reparti ! Premier événement Tech en Europe à accueillir du public, VivaTech 2021 a rouvert ses portes la semaine dernière entre le 16 et le 19 juin au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. Organisée de manière hybride, en présentiel et en ligne, l’évènement s’est déroulé sur une superficie réduite à 25 000 mètres carrés, versus 56 000 mètres carrés en 2019.

1400 exposants & 140 000 visiteurs

Côté chiffres, VivaTech 2021, c’est 1 400 exposants, 400 intervenants, 140 000 visiteurs, dont 26 000 sur place. Voilà pour les chiffres officiels donnés par les organisateurs. Mais en réalité, cette cinquième édition était un peu particulière, avec des allées aux trois quart vides et des conférences au public clairsemé, en particulier le vendredi et le samedi. Sans aucun doute la conséquence des contraintes liées à la présentation d’un pass sanitaire et de l’interdiction pour beaucoup de sortir dans les entreprises…sans oublier l’absence des clients étrangers et des Gafas qui n’avaient pas fait le déplacement !

La Fête est finie ?

Bref une édition en demi-teinte, sans annonces phares, mais que le FlashTweet était très content de retrouver pour le couvrir. Cependant, il y avait dans ce cru 2021, un petit côté “La Fête est finie” avec des participants un peu groggy, déphasé, et qui avaient un peu du mal à retrouver leurs marques sur ce qui a été, pendant des années, l’évènement phare de la Tech française, voulant rivaliser avec le CES de Las Vegas !

Reste que cette édition a acté le fait que la Transformation Numérique est en cours dans les entreprises et les projets sont désormais inscrits dans le dur. Désormais, le sujet sur la table pour les entreprises est la transition écologique et la diversité.

La transition écologique au coeur

Et ce n’est bien évidemment pas un hasard si c’était la thématique centrale choisie par VivaTech.  «La Technologie au service de la planète» a permis d’explorer les solutions pour intégrer les innovations de demain avec l’environnement. Une tech aussi plus inclusive, -l’autre bataille de fonds à mener-, qu’il s’agisse de pallier aux biais inhérents à une intelligence artificielle quasiment uniquement développée par des hommes, ou d’inclure les exclus du numérique, un peu largué sur ce front.

De la transition énergétique, à la tech4good et aux innovations internationales exposées à VivaTech, en passant par le Luxe qui opère sa mue numérique, que faut-il retenir de VivaTech 2021 ?

Les stars de VivaTech 2021

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
L’eHang est doté de 16 rotors sur des pales en carbone ultra légères.

Présent à VivaTech 2021 cette année, eHang est l’un des premiers projets de drone taxi. Il avait été présenté en 2016 au CES de Las Vegas où il avait fait sensation. Il est actuellement capable de transporter deux passagers sur un parcours de 35km en autonomie. Le pilote quant à lui se trouve au sol et pilote à commande le drone qui suit une trajectoire pré-programmée. L’eHang a déjà à son palmarès plus de 10 000 vols, notamment au Japon et en Corée. La start-up chinoise, qui a installé son centre R&D à Lyon est actuellement en discussion pour créer un trajet entre la gare Part-Dieu et l’aéroport St-Exupéry. La firme chinoise fera une nouvelle démonstration pour les Jeux Olympiques de 2024 et planifie la commercialisation de son drone taxi en 2030.

Voiture volante prête à décoller

Enorme surprise à VivaTech 2021 avec la voiture volante hollandaise de PAL-V qui est prête à s’envoler. La fiction a rattrapé la réalité avec cet hybride roulant et volant. Composée de 3 roues, d’un rotor principal et d’une hélice à l’arrière qui se déploient, le PAL-V Liberty pèsera 660kg à vide. Sur route, sa vitesse maximale est de 160 km/h et avec un plein elle peut parcourir environ 1 300 km. Son autonomie en vol est grandement réduite avec seulement 400km de disponible au compteur. Son entrée en service et son déploiement sont prévus en 2022 pour un prix de base de 300 000 euros. Et déjà 40 véhicules sont en production !

Spot le robot 360°

De la taille d’un gros chien, le robot Spot a été conçu par l’entreprise Boston Dynamics. Présente à VivaTech 2021, la start-up nantaise Intuitive Robots, est, quant à elle, chargée de la distribution du robot depuis 2014. Elle accompagne des entreprises dans la programmation et dans l’ajout d’équipements du robot Spot. Avec son capteur #RTC360, il voit à 360° et peut se déplacer sur des terrains accidentés. Et c’oujours aussi impressionnant de se retrouver face à Spot, mélange d’effroi et de fascination pour un robot dont on presque l’impression qu’il est humain !

Cap sur Caps, le drône monospace français

Autre sensation sur VivaTech 2021, mais cette fois, bien française avec le taxi volant de CAPS qui permettra à n’importe qui de se déplacer d’un point A à un point B grâce à une application. Ce drone volant autonome ne peut transporter qu’une personne à la fois pour une durée de 15min (environ 20km) pour la modique somme d’un à deux euros par kilomètre. Une première exploitation commerciale est prévue à horizon 2025.

Robot concierge-ami à selfie et danseur !

Distributeur de NAO et de Pepper, propriétés de SoftBank Robotics, la start-up suisse Avatarion Technology créé des solutions personnalisées pour les robots humanoïdes de service. A Vivatech 2021, elle a montré son savoir-faire dans l’hôtellerie avec ce robot qui fait le check-in des clients mais aussi dans l’évènementiel avec la possibilité de prendre un selfie Love tout mignon ou encore dans le spectacle avec un robot dansant qui animait l’espace Discovery d’EDF à la fin de la journée samedi !

Transition énergétique : la French South Tech en force

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Le stand de la région Sud, vert comme les start-ups présentes !

Si la transition écologique était au coeur de l’édition 2021 de VivaTech 2021, c’est sur le stand de la French South Tech que se trouvait les innovations les plus bluffantes ! Injustement situé à l’écart, l’espace végétalisé de la Région Sud recélait pourtant de pépites. Jugez-en plutôt :

Pulvériser le record du monde de vitesse sur l’eau

-🚢 Pulvériser le record du monde de vitesse sur l’eau à la voile en atteignant 150 km/h en 2022 : tel est l’objectif de l’équipe du laboratoire d’innovation Syroco qui s’est déplacé à VivaTech pour montrer la maquette noire mat de son speed craft, désigné à Marseille. Un engin du Futur aux courbes harmonieuses, dont le prototype, -c’est un scoop !-, sera lancé le 8 juillet lors du Monaco Yacht Boat Challenge, ou il sera exposé à sec avant des démonstration dans la Baie de Marseille, un peu plus tard. Un projet vitrine qui permet à Syroco de créer des innovations dans le domaine du transport maritime pour aider à la transition énergétique en réduisant les émissions de carburants des cargos. A suivre !

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Désigné à Marseille, le Syroco veut battre le record du monde de vitesse à la voile !

-⛴De leur côté, les catamarans de Neptech, présentés à VivaTech 2021, veulent disrupter le transport maritime de passagers en alliant batterie et hydrogène pour une propulsion zéro émission. Résultat : les bateaux de la start-up aixoise, co-fondé par des anciens de SeaBubble, consomment 35% moins d’énergie. Lauréat de l’appel à projet du ministère des Transports dans la catégorie «Nouvelles mobilités et mobilités actives section “fluviales”», leurs navettes à propulsion hydrogène équiperont les JO 2024 à Marseille et sur la Seine ! On a hâte de voir ça mais en attendant, on vous laisse découvrir la maquette !

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Le volumineux prototype de Neptech sur le stand de la région Sud

-🚍Expérimenté à Aix-en-Provence, et bientôt à Nice, le Pod de Milla Group est un véhicule de transport en commun électrique et autonome pour le transport de 6 personnes. Elle fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Dû à une réglementation strict, un chauffeur doit, pour l’instant être à bord pour pouvoir intervenir en cas de danger ou d’obstacles sur la route. Objectif pour Milla Group : compléter les transports en commun dans les zones périurbaines ou rurales pour répondre aux besoins des usagers qui ont des difficultés à se déplacer.

-🚘Venu de Saint Tropez, le petit poucet des bornes de recharges électriques, Electric 55 charging, qui tire son nom du Club 55 de la plage de Ramatuel, a le vent en poupe ! Sa spécialité, au delà de la traditionnelle installation bornes de recharge qu’il opère pour les collectivités locales ? Remettre à niveau les bornes inutilisées, mais surtout offrir un service en or à ses clients car son modèle économique est indéxé sur l’usage réel des bornes de recharge.Un vrai game changer qui propose des tarifs plus attractifs que ses concurrents. Résultat : après avoir conquis des villes franciliennes, il vient de remporter le marché de la ville de Bordeaux ! Et ce n’est pas fini…

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Ces solutions favorisent le développement des énergies renouvelables au service d’une mobilité soutenable.

-🏍Pour sa 1ère participation au CES de Las Vegas en 2020, la start-up aixoise Green Systems Automatives a raflé 3 innovations awards !  Olivier Barts et Olivier Francini, ses fondateurs. ont mis au point Flexbox, un boîtier permettant aux moteurs de deux-roues de fonctionner avec des biocarburants. Sa solution permettrait de réduire les émissions de CO2 de 50 à 60 %.

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Le Flexbox de Green Systems Automotives.

🌳 Agrove, la star-up aixoise, souhaite démocratiser l’agriculture urbaine grâce au digital avec une jardinière connectée. A l’aide de capteurs, elle détecte le microclimat propre à chaque environnement urbain et propose les variétés de plante à cultiver en fonction du résultat. L’arrosage est automatisée et prévoit les doses d’eau à libérer en fonction du taux d’humidité et des besoins de la plante. Objectif : récupérer de la data pour que la jardinière devienne autonome !

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Les jardinières connectées d’Agrove.

-☀️Sunleaves permet aux habitants d’un quartier d’investir dans une installation photovoltaïque collective dans un rayon de 1 km . Ainsi, ils peuvent partager et consommer une électricité propre et inépuisable localement, en fonction des besoins de chacun.

-🥗Nous avons déniché deux autres petites pépites de VivaTech 2021 sur le stand d‘Air Liquide, qui a d’ailleurs pris des participations dans les deux start-ups. Clean Green Solutions cultive des salades et des plantes aromatiques sans terre grâce à un système d’aéroponie très poussé et très tech. C’est à dire ? Les racines sont hors sol et un brouillard nutritif est vaporisé pour les aider à pousser et grandir. Le développement nécessite peu d’eau et surtout aucun pesticide. Le FlashTweet a goûté les salades et le basilic, qui ont poussé sur VivaTech 2021 et c’était délicieux avec saveur et craquant !

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Une salade produite en aéroponie

-🌱Autre salle, autre ambiance mais toujours au service de la transition écologique : spécialisée dans la construction et l’exploitation de ballons dirigeables à structure rigide, Flying Whales permet de transporter des charges lourdes jusqu’à 60T dans des zones difficiles d’accès en vol stationnaire ! Amazing et très prometteur. Une start-up bordelaise à suivre de près et qui s’apprête à accélérer sur l’industrialisation de ses ballons dirigeables.

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Le prototype d’un des dirigeables de Flying Whales.

-🕹Restons dans la ville de Montesquieu, et sur la transition écologique, avec la start-up Ender Ocean, qui a créé un robot nettoyeur des mers, contrôlé par des gamers capable de ramasser les déchets sous-marins. Le robot peut être piloter depuis un jeu vidéo en ligne. Il est capable de descendre à 100 mètres de profondeur et a déjà remonté un filet de pêche de 2 kilomètres ! Ender Ocean devrait être commercialisée l’été prochain.

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Le robot nettoyeur d’Ender Ocean.

Mention spéciale LVMH : Tech, Luxe and Fun

Localisé en plein cœur du salon, le stand LVMH était définitivement le plus couru de VivaTech 2021. L’immense stand drapé de noir et entouré de bois clair, nous a plongé dans l’univers du Luxe et de la Tech. Sur fond de match France-Hongrie le samedi, les start-ups déployaient force conviction pour expliquer comment elles allaient changer le monde. Pendant ce temps, les Maisons Dior, Acqua Di Parma, et Louis Vuitton n’étaient pas en reste, montrant leurs innovations phares !

L’ajout de technologies haptiques de pointe à des interfaces auditives et visuelles, c’est le gagne-pain d’Actronika, la start-up qui recrée l’impression du toucher pour augmenter des effets visuels. Elle travaille actuellement sur une veste gaming pour la VR qui permettra de sentir tout ce qui se passe dans le jeu ! Et autant vous dire que la démonstration est bluffante grâce  aux “actionneurs vibrotactiles” : rien dans le verre et pourtant l’impression de sentir le riz se déverser dans sa main, les billes tournoyer à n’en plus finir et l’eau gazeuse remplir le gobelet en carton. Cheers, une start-up qui a de l’avenir !

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
Un test en direct de la technologie Actronika avec un verre qui vibre en fonction de ce qui tombe à l’écran.

Effet whaou garanti avec Levita, et sa vitrine magique, créée par deux magiciens liégeois. Tout le monde se pressait autour de ce bijou de technologie qui faisait le buzz ! Finaliste du LVMH Innovation Awards, les deux belges ont développé le Gravity Display, et on y voit des objets prestigieux en lévitation. Une vingtaine d’exemplaires ont été installés dans des villes comme Tokyo, New York, Dubaï ou Shanghai.  Bluffant et fascinant !

Autre surprise de taille à VivaTech 2021, au détour du stand LVMH, avec le Jardin d’acclimatation, qui change son image vieillissante et traditionnelle. L’institution a ainsi confié à Atomic Design le soin de développer un filtre en réalité augmentée autour de ses attractions, à télécharger sur Snapchat. Et il est de toute beauté ! (voir la vidéo) Le but est tout simplement d’enrichir la visite avec une expérience inoubliable et bien évidemment de donner envie aux visiteurs de la partager avec leurs proches. Pari gagné !

A noter également deux start-ups particulièrement intéressantes, dans l’ écrin noir de LVMH : rayon RH, FlashBrand a conçu un logiciel SAAS doté d’une intelligence artificielle pour faciliter le développement personnel des employés en lui permettant d’exprimer ses émotions, opinions à son entreprise à tout moment.

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.

Rayon biotechnologie, Biomede cartographie les polluants dans les sols grâce à une technologie et un appareil à rayons X. En fonction des résultats, des plantes, dites phytoextractrices, -c’est-à-dire capables d’extraire les métaux lourds-, sont semées pour permettre de réutiliser les champs pollués.

Que faut il retenir de VivaTech 2021 qui s'est déroulé du 16 au 19 juin à Paris ? Organisée en hybride, VivaTech est le 1er event a rouvrir ses portes.
La BioTech de Biomede permet de dépolluer les sols

La marque Louis Vuitton a également montré ses innovations, comme ce logiciel de personnalisation 3D de la malle haute joaillerie pour bijoux Louis Vuitton Vendôme, entrée au catalogue en 2019. Le client peut personnaliser l’intérieur et l’extérieur de sa malle et la visualiser dans son intérieur grâce à un fichier 3D qu’on lui envoie ! Une révolution difficile à faire accepter en interne où les freins sont encore nombreux car ‘il ne faut pas casser le mythe !”

Le groupe de Luxe présentait aussi son projet Blockchain Aura. Et il est, curieusement, plus conçu et présenté comme un outil de traçabilité du sac Louis Vuitton (matière première, charte signée par les fournisseurs..) qu’un réel certificat d’authenticité ! Un parti-pris étrange alors que le sujet de l’authentification est un vrai souci pour les clients de l’industrie du Luxe.

Enfin Aqua Di Parma dévoilait sa dernière innovation avec un diffuseur de parfum très high tech, qui sera commercialisé en septembre. Relié à une app, il permet de déclencher à distance son parfum préféré pour entrer dans une maison parfumée. #SoChic !

Retrouvez les moments forts du VivaTech 2021 suivi par le FlashTweet dans le moment ci dessous ⤵

https://twitter.com/i/events/1407325968088305670

Redécouvrir les 10 Tendances Tech et Innovations de 2021, analysées par le FlashTweet

Vous aimez cet article ?

Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

No Comments
Leave a Reply