Semaine du 30 novembre au 04 décembre 2020

La tech vous veut du bien en 2021

⚡️ LE FOCUS DE LA SEMAINE : TECH FOR GOOD

L’Appel Tech for Good lancé par le président Emmanuel Macron lundi 30 novembre a permis de réunir 75 entreprises à l’Elysée et autant de promesses pour un numérique responsable. C’est-à-dire au service du progrès humain, en partageant leurs données, en luttant contre la haine en ligne ou en payant davantage d’impôts dans les pays où elles sont présentes-il était temps ! Parmi les signataires, on trouve des fleurons français du CAC 40 comme Orange, La Poste, Iliad, BNP Paribas ou Engie (qui oeuvre déjà sur ce domaine avec ses initiatives Black is the new green ou plus récemment Greener digital). Mais aussi des géants du numérique comme Google, Facebook, Snap, Twitter, IBM et même Huawei. En revanche, Apple et Amazon n’ont pas répondu présent.

Le texte n’omet aucune question épineuse, telles que l’impact écologique du digital ou l’abus de position dominante – alors qu’une enquête antitrust va justement s’ouvrir cette semaine contre Facebook aux États-Unis. Espérons que ce texte ne soit une coquille vide tant ce texte ne comporte aucune contrainte. Et on peut légitimement s’interroger de la présence de Huawei quand on sait que le constructeur chinois de smartphone n’est pas bienvenu dans les réseaux 5G en France…

France for good

Néanmoins, cette initiative a le mérite d’exister, de soulever les questions importantes alors qu’on sait que la transformation numérique ne pourra pas continuer sans engagements écologiques et éthiques. Cet appel pour la Tech for Good permet à la France de s’imposer sur la scène internationale comme le pays qui souhaite un numérique responsable et s’inscrit dans le cadre de la préparation du sommet Tech for Good en juin 2021, reporté à cause de la Covid-19.

Sur un autre front, la France agit pour un numérique responsable via l’initiative, cette fois privée, de Time for Planet. Organisation à but non lucratif fondée en 2019, son objectif est de récolter 1 Md$ qui serviront ensuite à financer 100 start-up qui veulent décarbonner la planète. A la manoeuvre, six entrepreneurs lyonnais : Coline Debayle (Artips), Mehdi Coly (Automate.me), Nicolas Sabatier (Houblon du Moulin), Laurent Morel (Eurêka), Arthur Auboeuf (BrainBox) et Denis Galha Garcia (Vert de Mousse). 

Ce fonds citoyen hydride, -mixte entre start-up studio, fonds d’investissement vert et mouvement-, a déjà levé 800 000 euros et prévoit d’atteindre le milliard d’euros d’ici cinq à dix ans. Après avoir reçu le soutien de Jean Jouzel, prix Nobel de la Paix, climatologue de renom et ancien président du Giec, Time for the Planet compte désormais un comité de 14 scientifiques venant d’institutions prestigieuses comme l’Inria ou bien encore le CEA qui rejoignent le projet. Ils seront chargés d’évaluer les start-ups éligibles au financement des entreprises qui veulent lutter contre les gaz à effet de serre

Good in the space

Mais l’Europe n’est pas en reste et le prouve cette semaine : l’agence européenne pour l’espace a lancé cette semaine le coup d’envoi d’une mission de nettoyage de l’orbite terrestre. Dans ce cadre, elle a signé un contrat avec la start-up suisse ClearSpace. Cette mission à 100 M€ consistera à envoyer une pince géante dans l’espace (Vespa), qui devra récolter des débris de la fusée Vega lancée en 2013. La situation est urgente car ce sont près de 42 000 objets de plus de 10 cm qui flottent à 28 000 km/h autour de la Terre.

Et finalement peut-être que la solution viendra d’un enfant codeur ? En tous les cas, la jeunesse est déjà prête à relever le défi. Comme le raconte The Guardian, de nombreux jeunes n’ont même pas le permis ni le droit de vote mais déjà, à 10 ans, conçoivent des innovations porteuses. Une lueur d’espoir dans ce monde incertain !

⚡️ LES 3 GRANDES TRANSFORMATIONS À RETENIR

👍 Réseaux sociaux : Hashtags gagnants et Google Maps

La fin de l’année approche et avec elle, l’heure du bilan. Si on regarde 2020 au travers du prisme des hashtags les plus tendances sur Twitter, sans surprise, la #Covid19 domine les débats avec 12,9 M de mentions. Il est suivi par #Macron (5,9 M), #Confinement (3 M), #GiletsJaunes (2,7 M), ou encore #Municipales2020 (1,7 M). Dans les autres thèmes et préoccupations des Français : les retraites, les violences policières et bien sûr les masques.

Alors que les réseaux sociaux ont mené une large convergence cette année, en adoptant tous la story et même l’audio, voici que Google Maps aussi s’y met en sortant du chapeau un fil d’actualités locales. De quoi enrichir ses cartes d’informations fraîches et contextuelles, et concurrencer Facebook ? En 2021, ce dernier jouera une partie de son avenir sur sa capacité à lancer, dès janvier, le Diem : le (drôle de) nouveau nom de sa cryptodevise Libra (voir le Focus Tech plus bas).

🧠 Intelligence Artificielle : DeepMind et Fret autonome

Comme chaque semaine, l’IA dépasse de nouvelles frontière et celle-ci n’a pas fait exception avec l’annonce par DeepMind d’une découverte qui résout un problème majeur de la biologie. Ainsi l’algorithme AlphaFold est capable de prédire avec une précision révolutionnaire la forme qu’aura une protéine. Cette percée augure la découverte de nouveaux médicaments. Autant dire qu’en ces temps de Covid-19, elle est porteuse d’espoirs.

En matière de transport autonome, les choses avancent au niveau européen et chinois. Pour preuve, la Commission européenne met 20 millions d’euros sur la table pour démontrer la faisabilité d’un réseau de transport de marchandises autonome. Réunissant 29 partenaires, le consortium en charge de l’élaboration du projet est piloté par le frenchy EasyMile, qui fournit sa solution logicielle. Ce projet, baptisé AWARD pour All Weather Autonomous Real Logistics Operations and Demonstrations (sic), ambitionne de révolutionner le fret.

Dans le même temps, la Chine a autorisé le premier service de robotaxis sans aucun conducteur à bord. Une première à suivre, qui atteste de la maturité de la tech.

💻 Tech : SalesForce, Slack et Crypto

C’est la grosse annonce de la semaine : le spécialiste du SaaS SalesForce a finalement racheté Slack. Montant de l’enveloppe : 27,7 Mds$. La société de Marc Benioff entre ainsi de plein pied dans l’univers du télétravail et se place face à Microsoft et Teams. C’est une réponse à la généralisation du travail à distance amené à perdurer dans une économie de plus en plus digitalisée et la solution pour Slack fortement concurrencé par Teams depuis le début de la crise sanitaire.

La transformation numérique se lit d’ailleurs de plus en plus dans le succès grandissant des cryptomonnaies, comme nous l’avions évoqué dans le FlashTweetHebdo du 1er novembre. Et la tendance autour de l’accélération de la cryptomonnaie se confirme cette semaine : lancement de Diem (ex-Libra) par Facebook en janvier 2021, annonce du partenariat de Visa avec Circle, émettrice du stablecoin USDC, dorénavant disponible auprès de 60 millions de commerçants, accompagné de la création d’une carte cashback en crypto, et enfin,- last but not least-, un nouveau record du Bitcoin à près de 20 000 $ !

Pour beaucoup d’investisseurs, les cryptomonnaies font désormais figure de une valeur refuge, au même titre que l’or. Leur atout ? Indépendantes de la conjecture économique, elles ne sont pas corrélées au monde réel ni aux indicateurs de l’économie. Voila qui change singulièrement la donne !

Besoin d’une petite session de rattrapage sur
les news innovation du 20 novembre au 4 décembre 2020 ?
Le #FlashTweetHebdo #57 vous délivre à l’heure du brunch
dominical, les 10 infos de la semaine à ne pas rater !
C’est parti pour le #Top10 de la semaine⚡️

⚡️ LE TOP 10 DE LA SEMAINE

1️⃣ TechForGood : le gratin de la tech mondiale s’engage pour une tech responsable

2️⃣ IA : Deep Mind franchit un cap qui pourrait accélérer la découverte de médicaments

3️⃣ Facebook va lancer Libra-enfin Diem !- en janvier 2021

4️⃣ Time For The Planet s’associe à 14 scientifiques pour financer 100 start-ups pour sauver la planète

5️⃣ L’année 2020 vue par Twitter

6️⃣ Avec son nouveau fil d’actualité, Google Maps va faire de l’ombre à Facebook

7️⃣ SalesForce met la main sur Slack pour 27,7 Mds$

8️⃣ Bruxelles planche sur le transport autonome de marchandises

9️⃣ L’Europe va lancer une pince pour nettoyer l’espace

🔟 Quand des enfants codeurs veulent sauver le monde

En attendant, on se retrouve demain matin pour le #FlashTweet à 7h30 sur Twitter et 19h30 pour le Replay. Le #FlashTweet donne du sens à l’innovation tous les jours (ou presque) ! ⚡️

Emmanuelle Leneuf pour le FlashTweet. Paris, le 6 décembre 2020


▶️ Pour retrouver l’actu innovation et Tech de la semaine passée, cliquez ici
▶️
Et pour avoir accès à l’ensemble de l’actu innovation du FlashTweetHebdo, cliquez là

Vous aimez cet article ?

Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

No Comments
Leave a Reply